visite de famille :

Comment les élèves sont-ils sélectionnés ?

Comment les élèves sont-ils sélectionnés ?

 

 

Qui dit nouvelle année scolaire, dit nouveaux étudiants ! Comme chaque année, nous avons lancé en juin le processus de sélection des nouveaux élèves du grade 1 pour l’année 2015/2016. Les formulaires de candidatures étaient disponibles à l’école primaire et devaient être remplis par les parents et remis au directeur de l’école dans le mois.

 

Pour s’assurer d’une sélection équitable, nous basons nos décisions sur un certain nombre de critères :

 

  1. ▶ Age entre 6 et 8 ans
  2. ▶ Habitant à moins de 5km de l’école primaire
  3. ▶ S’il y a moins de 6 membres dans la famille, le cumul des revenus ne doit pas dépasser 150$ par mois.
  4. ▶ S’il y a plus de 6 membres dans la famille, le cumul des revenus ne doit pas dépasser 200$ par mois.

 

Notre première étape est de trier les candidatures qui répondent aux critères, listés ci-dessus, de celles qui n’y répondent pas. Ensuite, notre travailleuse sociale, avec l’appui du responsable de programme, visite l’ensemble des familles retenues pour vérifier et compléter les informations données. C’est également pour elle l’occasion de tester la motivation des parents à offrir à leur enfant la meilleure éducation possible. Sans engagement des parents, le risque d’abandon scolaire avant d’avoir atteint le grade 12 est beaucoup plus élevé.   Une fois l’ensemble des visites de famille effectuées, le comité de sélection (Responsable de programme ou de projet, travailleuse sociale, directeur de l’école et professeur du grade 1) se réunit pour sélectionner les 40 élèves qui intègreront notre école. Les plus pauvres ont la priorité, ainsi que les filles par rapport aux garçons, ce qui nous contraint malheureusement à refuser certains enfants (plus de candidatures que de places) qui pourtant répondent aux critères. Ils ne sont juste pas les plus défavorisés. Par ailleurs, nous accordons une attention particulière à la motivation des parents. Aussi, si les parents semblent uniquement motivés par la gratuité de l’école et pensent envoyer leur enfant travailler dès qu’il ou elle sera en âge, nous refusons la candidature.

 

Avec ce processus de sélection, nous espérons donner l’opportunité à des enfants non seulement défavorisés, mais également motivés, de réaliser leurs rêves grâce à une tête bien faite et bien pleine.

 

, 31 août 2015