siem reap :

LES JOYAUX DE KAMPOT OFFERTS PAR FAIR FARMS
A L’ECOLE DU BAYON

Depuis 2 ans nous vendons du poivre de Kampot au profit de l’école du Bayon. Ce dernier nous est offert par Fair Farms, une société qui a été créée au Cambodge en 2014.
Nous mettons ce poivre dans de petits sacs en Krama (tissu traditionnel cambodgien) confectionnés par la maman d’un élève de l’école primaire. La vente de ces sachets nous permet de soutenir notre association. Le poivre peut-être acheté au Coffee Shop de l’école de pâtisserie mais aussi à l’occasion d’événements extérieurs comme le gala de charité à Paris, notre partenariat avec Albert Menez et des ventes diverses à Singapour et au Cambodge…
De plus, le travail de confection de ces sachets permet à cette maman de dégager un revenu complémentaire qui participe à l’amélioration des conditions de vie de sa famille.
La totalité du fruit de ces ventes revient à l’école du Bayon et nous aide à scolariser les enfants démunis vivant autour des temples d’Angkor.
cqsc

La société Fair Farms commercialise « Les Joyaux de Kampot », et son nom reflète la volonté de ses fondateurs : être équitable et aider la population locale.
“La philosophie de Fair Farms s’articule autour de 2 axes majeurs: le respect de la terre via une agriculture raisonnée 100% bio et le respect de l’humain via la mise en place d’une charte de responsabilité sociale afin d’améliorer au maximum les standards de vie de nos employés. Vacances, congés maternités, assurances, salaires confortables, repas, éducation… Nous prenons soin de notre farmily!” Norbert Binot – Fondateur de Fair Farms.
L’équipe est composée de fermiers expérimentés qui cultivent le poivre depuis des générations. Ils contrôlent chaque arbre pour s’assurer de leur bonne santé et des tests gustatifs sont effectués chaque jour pour maintenir une qualité optimale.
zefzefv

Les techniques de productions des « Les Joyaux de Kampot » sont 100% bio et traditionnelles :
– Arrosage manuel pour un meilleur contrôle des maladies & insectes
– Utilisation de ficelles naturelles faites sur place pour éviter une pollution des sols
– Respect des méthodes de culture traditionnelles
– Engrais naturels
– Récolte et tri manuels
– Séchage au soleil sur tables surélevées dans un espace clos pour éviter toute contamination avec le sol ou les animaux ou insectes.
Fair Farms garantie ainsi une qualité optimale. Ce produit est certifié AB et la société est la première et unique certifiée commerce équitable « Fair For Life » du Cambodge. De plus, les responsables de Fair Farms sont très engagés dans la protection de l’environnement et allouent 2% de leur chiffre d’affaire à différents projets de développement (recyclage de plastique et de verre, création d’un premier filtre à eau pilote à la ferme…).
Cette qualité permet à Fair Farms de compter parmi ses clients certaines des plus grandes tables de la gastronomie : Pierre Gagnaire, Romain Meder, le centre de formation Alain Ducasse, Julien Royer, Alexandre Couillon, etc.
qscqscsqc

L’école du Bayon remercie Fair Farms et ses responsables pour leur soutien fidèle et pour leur travail qui « fait pousser le Cambodge » et notre action. Bravo !
zefze
, 3 mai 2019

Angkor Academy à l’honneur !

À l’occasion du séminaire des écoles du réseau UNESCO, notre programme Angkor Academy, en partenariat avec l’école Carlepont, a été primé !

 

La participation au programme Angkor Academy du groupe scolaire Carlepont, situé en Picardie, s’inscrit dans le cadre de leurs actions internationales UNESCO pour la promotion de la diversité et du dialogue interculturel. Chaque année, l’UNESCO organise un séminaire national et pendant trois jours, chefs d’établissements et enseignants porteurs de projets se réunissent à Paris. Parmi tous les projets réalisés, 3 ou 4 sont sélectionnés pour être présentés à l’assemblée.

seminaire2

Cette année, c’est donc notre programme d’échanges Angkor Academy qui a été sélectionné ! Jean-Marie Lelong, directeur du groupe scolaire Carlepont, en a assuré la présentation ce 17 mars 2016 et a répondu aux nombreuses questions de l’assistance. Le travail des élèves a été mis en avant, avec ces échanges interculturels, à travers un magazine créé comme support de présentation. On peut y lire les témoignages des élèves de Carlepont, leurs découvertes de la culture cambodgienne et de notre école primaire possible via l’utilisation de notre plateforme numérique.

 

Vous pouvez lire leur magazine en cliquant ici.

AA cover

 

Cette récompense offre une exposition supplémentaire à notre programme, et de nouveaux partenariats sont à venir, pour notre plus grand bonheur ! Il y a actuellement 7 écoles partenaires présentes sur 4 continents différents : Groupe scolaire Carlepont (France – Europe), Ecole des terres blanches (France – Europe), Ecole Notre Dame des Arts de Riom (France – Europe), Ecole Primaire Maunula (Finlande – Europe), l’Ecole Internationale Higaturu Oil Palm (Papouasie Nouvelle Guinée – Océanie), l’Ecole O.P. Jindal (Inde – Asie), Ecole Primaire Yolstaaba (Burkina Faso – Afrique). Il y a également une « école Amie », l’école maternelle du Prado (France – Europe) qui nous aide à récolter des fonds et du matériel scolaire.

gal-3570165
Un grand merci au groupe scolaire de Carlepont, en particulier à Jean-Marie Lelong et à sa classe de CM2 pour nos échanges toujours aussi fructueux !

 

Mélanie Hatte,
Chargée du projet Angkor Academy

, 7 avril 2016

Nos anciens bénévoles se réunissent à Paris !

De gauche à droite sur la photo : Alexandra, Perrine, Mayelle, Marion, Faye, Alice, Marie-Axelle, Clio, Jérémy et Michael

En deux ans, plus de 30 volontaires sont passés, de quelques semaines à plusieurs mois, à l’Ecole du Bayon pour mettre leurs compétences et leur énergie aux services de nos nombreux projets. De l’organisation d’un centre aéré au développement du Coffee Shop, leur aide nous a été précieuse pour mener à bien notre mission.

Aussi, de retour en France, nous avons voulu les remercier une fois encore de leur soutien en organisant un « apéro des anciens volontaires ». Une douzaine d’entre eux se sont joints à nous pour une agréable soirée dans un bar parisien, l’occasion de prendre des nouvelles de chacun et de leur parler des nouveaux projets de l’Ecole du Bayon.

Des retrouvailles chargées de la nostalgie de ces merveilleux moments passés au Cambodge avec les élèves de l’Ecole du Bayon !

, 16 mars 2016

Visite de nos sponsors japonais !

Les 11 et 12 février, le Rotary de Kyoto South et des étudiants de Kyoto Foreign Studies University, soit 45 personnes, sont venus nous rendre visite à l’école de pâtisserie et à l’école primaire, apportant de nombreux colis de matériel pour nos élèves.

La visite a débuté jeudi 11 février à l’école de pâtisserie. Divisés en trois groupes, nos amis japonais ont passé un moment au coffee shop et goûté un assortiment de financiers pendant que notre directrice de programme Claire leur présentait la formation. Deux compagnies aériennes japonaises (Jal and ANA) nous ont généreusement fait don de vaisselle pour l’école.

Rotary Kyoto Bayon coffee shop

Les visiteurs nous ont retrouvés le lendemain matin à l’école primaire où les enfants les attendaient pour une journée animée !

Bayon Rotary Kyoto

Une fois tout le monde installé, les enfants ont reçu du nouveau matériel : une paire de tong, des fournitures scolaires, des serviettes et de la vaisselle de cantine.

Bayon Rotary Kyoto

Bayon Rotary Kyoto

Les enfants ont également reçu un livre entièrement réalisé par les étudiants japonais spécialement pour eux : « A strategy for a clean village ». C’est l’histoire d’un village cambodgien envahi par les déchets, comme c’est le cas pour beaucoup dans la réalité. Des petits monstres viennent grignoter ces déchets et font peur aux enfants. Les habitants décident alors de nettoyer leur village et de le garder propre ! Une belle manière de sensibiliser les enfants et leurs familles à la propreté et à l’environnement, le tout illustré par des aquarelles !

Bayon Rotary Kyoto

Bayon Rotary Kyoto

Grâce à de grandes pancartes préparées par leurs soins, deux étudiantes ont conté l’histoire aux enfants, par le biais d’une traductrice khmère.

Bayon Rotary Kyoto

Bayon Rotary Kyoto

Après avoir reçu le matériel et remercié les donateurs, les enfants sont allés manger à la cantine et ont pu savourer un dessert exceptionnel : les financiers de l’école de pâtisserie !

Bayon Rotary Kyoto - financier

Les visiteurs ont profité eux aussi de la cantine d’Elodie et déjeuné « à la khmer » à base de riz, légumes et viande.

DSC_1632

Un grand merci à Rotary Kyoto South et à Kyoto Foreign Studies University pour votre visite, pour votre soutien à l’école du Bayon depuis plusieurs années et pour vos généreux dons. Les enfants ont passé une très belle journée et nous aussi !

Bayon Rotary Kyoto

Bayon Rotary Kyoto

, 8 mars 2016

Des nouvelles de l’École de Pâtisserie

Chers amis, Voici les dernières nouvelles du projet de l’École de Pâtisserie. Cela fait maintenant quatre mois que l’Ecole de Pâtisserie a ouvert ses portes à ses 17 premières étudiantes. Et en quatre mois, les filles ont progressé au-delà de nos espérances ! Retour sur ces premières semaines de cours.

Cours de pâtisserie

Avant d’apprendre à cuisiner des gâteaux, il est primordial pour les étudiantes de comprendre et connaitre le monde de la pâtisserie. C’est pourquoi leurs professeurs Sokhoeurn et Sychay leur donnent des cours théoriques : vocabulaire, histoire de la pâtisserie, les types de cuissons, les ingrédients, la sécurité alimentaire…. Les élèves sont régulièrement interrogées sur leurs connaissances théoriques.

 

pastry_gravure  Côté pratique, les étudiantes connaissent désormais une vingtaine de recettes : financier, madeleine, tarte au citron meringuée, mousse chocolat banane, éclair au chocolat, fondant au chocolat, brownie, macarons, cookies…. Au-delà des recettes, elles apprennent également l’importance de la décoration, grâce par exemple à la sculpture de fruits.

 

pastry_girl pastries

Les cours complémentaires

Les étudiantes suivent deux heures de cours d’anglais par jour. Leur niveau progresse de manière globalement satisfaisante, même si les élèves du groupe 1 ont plus de facilités. Au programme : vocabulaire de cuisine, équipement, ustensiles et ingrédients, conjugaison, grammaire et pratique orale. Apres 6 semaines de cours de mathématiques pour réviser les basiques (addition, soustraction, conversion, multiplication et division), les étudiantes suivent désormais des cours d’informatique : Elles apprennent les bases de l’informatique : allumer et éteindre un ordinateur, créer un dossier, créer des documents, les emails, internet, etc….

 

Les stages

pastry_internshipLes filles du groupe 1 reviennent tout juste d’un stage de six semaines. Les 8 étudiantes ont eu la chance de pouvoir se former dans les établissements les plus luxueux de Siem Reap. Durant cette expérience, elles ont pu se familiariser avec un environnement de travail, une cuisine professionnelle et sa cadence, et pratiquer les recettes apprises en cours. Leurs tuteurs étaient tous très contents d’elles, ce qui les a remplies de fierté ! Les étudiantes du groupe 2 ont entamé à leur tour leur stage. Nous tenons à vous renouveler nos remerciements les plus sincères pour votre soutien sans lequel cette grande aventure n’aurait pas été possible.

, 12 février 2015