école primaire :

Summer Camp 2016 : témoignage des scouts de Passy

Chaque été, des bénévoles viennent au Cambodge et organisent des activités pour les élèves de notre école primaire. En août 2016, nous avons accueilli les Compagnons de Passy, un groupe de sept jeunes étudiants. Certains d’entre eux témoignent sur leur expérience à l’école du Bayon.
 
DSC_0158
—–
 
Vitalie : « J’ai trouvé les enfants joyeux, entreprenants, toujours très enthousiastes »
 
Pendant deux semaines, nous nous sommes occupés des grades 3 puis 4 (CE1-CE2). Chacun des niveaux avait ses particularités mais je garde un super souvenir de tous les enfants ! La journée était organisée de la manière suivante : Nous avions 2 heures de cours le matin, on tournait sur du vocabulaire d’anglais par thème, des maths, de la géographie… Tous les matins nous reprenions la même présentation (quel jour, quel mois…) et reprenions les cours de la veille et des jours précédents. Les enfants étaient généralement motivés, si les têtes de classe pouvaient souffler quelques réponses et si les enfants avaient du mal à prononcer le « ch » de fish, conceptualiser les sons de l’alphabet occidental, ils semblaient motivés et mettaient de la bonne volonté dans ce que nous leur proposions. Nous favorisions le support papier, et stimulions leur écriture en demandant souvent d’épeler ou de venir écrire au tableau, ce qui pouvait prendre du temps mais je pense qu’ils auront quand même un petit souvenir de ces cours.
 
Après une recréation bien méritée durant laquelle les garçons se dirigeaient vers le foot, nous organisions des grandes activités sportives pendant la deuxième partie de la matinée. Ces jeux tournaient autour de poule-renard-vipère, des gamelles, des tomates, des bérets improvisés et autres jeux scouts à gogo. Si les premières tentatives pour les expliquer ont échoué, un professeur khmer était là pour traduire nos explications et pour que la communication soit plus facile. Les fois d’après les jeux ont très bien fonctionné, et ils ont globalement beaucoup aimé, nous les redemandaient.
 
Après un bon déjeuner avec les enfants et un temps de pause, nous enchainions sur les activités de l’après-midi.
Celles-ci pouvaient varier. Nous alternions entre des activités en classe tournant autour de logique maths (suite de formes..), labyrinthe (ils adoraient et les résolvaient vite quand nous mettions du temps à les faire), des puzzles ou nous avons pu observer une logique différente que celle que nous connaissons, des jeux leur demandant de la réflexion… Ou alors l’aprèm était dédiée aux activités artistiques: Peinture sur fresque, craie sur le sol, origami, conception de bracelets (avec une méthode bien à eux…).
 
DSC_0527
DSC_0032
 
La journée se finissait généralement avec un foot et des jeux pour les filles.
Le dernier jour, nous avons organisé des olympiades et avons proposé au grade 3 de revenir juste pour la journée, certains ont répondu à l’appel, nous étions trop contents ! Cela nous a permis de faire une super dernière journée !
 
J’ai trouvé les enfants joyeux, entreprenants, toujours très enthousiastes lorsqu’on leur proposait des jeux, motivés et débrouillards dans une logique différente de la nôtre. Si la communication n’était pas toujours facile nous avions toujours quelqu’un pour nous aider, mais restions vraiment indépendants dans ce que nous organisions. (Certains comme Mme Pok se joignaient même aux activités!)
 
J’en garde de supers souvenirs, cette expérience au sein de l’Ecole du Bayon était vraiment enrichissante et je voudrais y retourner avec joie.
—–
 
DSC_0476
 
Louis : « Au contact de ces enfants, l’humilité s’est imposée à nous »
 
En arrivant pour la première fois au café du Bayon, nous avons été très bien accueillis par l’association qui nous a très gentiment hébergés. Le contact avec les membres sur place a été très amical dès le début. Ils ont su tout faire pour que nous passions 2 semaines superbes !
 
Lundi, direction l’école du Bayon pour la première rencontre avec les élèves de grade 3. La timidité affichée dans les premiers instants, illustrée par des regards ronds et des sourires espiègles, disparaît très vite pour laisser place à un engouement autour des différentes activités proposées. La communication est une épreuve au quotidien qui ne peut que renforcer le lien entre les enfants cambodgiens et notre équipe compas. On s’efforce d’apprendre leur prénom, nos prononciations souvent suivies de rires généralisés. Au contact de ces enfants, l’humilité s’est imposée à nous et j’ai personnellement passé 2 semaines géniales. Donner de son temps à ceux qui en ont besoin est déjà un plaisir, mais quand ces derniers vous le rendent, c’est encore plus gratifiant !
 
N’oublions pas le Coffee Shop du Bayon, qui nous rappelait le pays avec ses spécialités pâtissières françaises très réussies !
 
Encore un grand merci à tous les membres de l’association qui ont permis de faire de ce voyage une expérience extraordinaire qui restera pour moi un souvenir d’une semaine de partage et de bonheur !
 
DSC_0286
—–
 
Hugues : « Aucun voyage ni aucune activité humanitaire ne m’avait apporté autant »
 
Aucun voyage ni aucune activité humanitaire ne m’ont apporté autant, tant sur le plan culturel que relationnel, que cette mission auprès des élèves de l’école du Bayon. Ce fût un réel plaisir d’enseigner et de faire jouer des enfants aussi impliqués dans leur travail et dans leur désir de progresser. Par ailleurs nous avons été on ne peut mieux reçus par les membres de l’association, qui nous ont fort gentiment logés, nous ont donné des conseils à propos des activités que nous proposions, tout en nous laissant carte blanche et en nous fournissant de surcroît une partie du matériel dont nous avions besoin.
 
Si l’expérience était à retenter, je n’hésiterais pas une seule seconde.
 
DSC_0568
DSC_0603

—–
 
Hilzonde : « C’est avec émotion que nous les avons quittés le dernier vendredi »
 
Après avoir récupéré des quelques heures du décalage horaire, je peux mettre des mots sur l’expérience que j’ai vécue au Cambodge au sein de l’association Ecole du Bayon. Avec les 6 acolytes de mon équipe scoute, nous avons donné pendant deux semaines des cours d’anglais, de maths et de logique aux élèves de CE1 et CE2 de l’école primaire le matin et avons organisé des activités plus artistiques et sportives l’après-midi.
 
Pendant ces 2 semaines, tout s’est passé à merveille, et quelques anecdotes restent ancrées dans mon esprit. En effet, à presque 10 000 km de chez nous, des différences se font forcément sentir. Par exemple, après avoir appris aux enfants les membres de la famille en anglais, nous nous sommes rendu compte qu’ils n’étaient vraiment pas familiers avec les arbres généalogiques. En outre, les exercices de géographie nous ont montré que ces derniers étaient incapables de placer le Cambodge sur une carte (maintenant ils le savent, tout comme la France 😉 ) . Enfin, un jour nous leur avons proposé de faire un puzzle et ils n’en n’avaient vu de leur vie donc les débuts furent également compliqués.
 
DSC_0015
DSC_0022
 
Ces 3 étonnements passés, nous avons été marqués par leur joie de vivre et leur permanent sourire aux lèvres. Ces derniers étaient, en outre, très participatifs, notamment en maths, et contents de venir à l’école même si notre action se déroulait pendant leurs vacances scolaires d’été. Concernant les activités plus artistiques et sportives, ils se sont montrés bien plus adroits que nous dans la confection de bracelets et les garçons ont rejoué l’Euro 2016 dans la Pagode.
 
Si nous ne parlions pas la même langue, très rapidement des liens se sont créés entre les enfants et nous. S’ils avaient entre 11 et 14 ans, ils paraissaient beaucoup plus jeunes et étaient super attendrissants. Nous étions très heureux lorsque certains venaient nous rejoindre en vélo sur le chemin de l’école et parcouraient avec nous le 10ème kilomètre final de notre chemin quotidien.
 
C’est vraiment avec émotion que nous les avons quittés le dernier vendredi, sachant en plus que nous allions louper la fête de l’école se déroulant le dimanche à cause de notre avion pour Paris. J’aurais, personnellement, bien fait une semaine de plus !
 
Le coffee shop de l’association et la température caniculaire locale vont me manquer !
 
Merci à Claire de nous avoir accueillis dans l’association et de nous avoir permis de réaliser ce projet qui nous tenait tant à cœur, ainsi qu’à Julie et Chloé de nous avoir mis à l’aise et de nous avoir donné leurs tuyaux d’expat’ !
 
DSC_0671
—–
 
Un grand merci à Adrien, Agathe, Alice, Hilzonde, Hugues, Louis et Vitalie !
Retrouvez toutes les photos sur notre page Facebook

, 6 septembre 2016

Angkor Academy à l’honneur !

À l’occasion du séminaire des écoles du réseau UNESCO, notre programme Angkor Academy, en partenariat avec l’école Carlepont, a été primé !

 

La participation au programme Angkor Academy du groupe scolaire Carlepont, situé en Picardie, s’inscrit dans le cadre de leurs actions internationales UNESCO pour la promotion de la diversité et du dialogue interculturel. Chaque année, l’UNESCO organise un séminaire national et pendant trois jours, chefs d’établissements et enseignants porteurs de projets se réunissent à Paris. Parmi tous les projets réalisés, 3 ou 4 sont sélectionnés pour être présentés à l’assemblée.

seminaire2

Cette année, c’est donc notre programme d’échanges Angkor Academy qui a été sélectionné ! Jean-Marie Lelong, directeur du groupe scolaire Carlepont, en a assuré la présentation ce 17 mars 2016 et a répondu aux nombreuses questions de l’assistance. Le travail des élèves a été mis en avant, avec ces échanges interculturels, à travers un magazine créé comme support de présentation. On peut y lire les témoignages des élèves de Carlepont, leurs découvertes de la culture cambodgienne et de notre école primaire possible via l’utilisation de notre plateforme numérique.

 

Vous pouvez lire leur magazine en cliquant ici.

AA cover

 

Cette récompense offre une exposition supplémentaire à notre programme, et de nouveaux partenariats sont à venir, pour notre plus grand bonheur ! Il y a actuellement 7 écoles partenaires présentes sur 4 continents différents : Groupe scolaire Carlepont (France – Europe), Ecole des terres blanches (France – Europe), Ecole Notre Dame des Arts de Riom (France – Europe), Ecole Primaire Maunula (Finlande – Europe), l’Ecole Internationale Higaturu Oil Palm (Papouasie Nouvelle Guinée – Océanie), l’Ecole O.P. Jindal (Inde – Asie), Ecole Primaire Yolstaaba (Burkina Faso – Afrique). Il y a également une « école Amie », l’école maternelle du Prado (France – Europe) qui nous aide à récolter des fonds et du matériel scolaire.

gal-3570165
Un grand merci au groupe scolaire de Carlepont, en particulier à Jean-Marie Lelong et à sa classe de CM2 pour nos échanges toujours aussi fructueux !

 

Mélanie Hatte,
Chargée du projet Angkor Academy

, 7 avril 2016

« Mais oui mais oui, l´école est finie… »

Comme à chaque mois d’août, l’année scolaire se termine pour les enfants. Le centre aéré débute pour les plus jeunes, l’aventure peut commencer!   Au programme : activités sportives, manuelles ou encore jeux d’équipes ! Divertir et apprendre, telle est notre mission.   Un grand merci aux anciens élèves, maintenant au lycée, pour leur aide précieuse, leur engagement et leurs traductions anglo-khmères. Nous retiendrons quelques quiproquos qui ont entrainé des règles du jeu plutôt inédites… Après tout, quoi de plus amusant ! Anecdote pour les plus curieux: les bénévoles étaient si fières d’avoir apporté du matériel comme des rouleaux de papier toilette (ici il n’est pas coutume d’en utiliser), il est amusant de repenser aux regards dubitatifs des élèves sur l’intérêt de cet objet.

Partager trois semaines avec les enfants fut une expérience étonnante et amusante à la fois. – Lucie

 

L’Ecole du Bayon c’est également l’Ecole du sourire et du partage, ou l’engagement de chacun participe pleinement à cette magnifique expérience. Merci. – Flora

 

Le mélange des cultures, le partage d’idées, de jeux et le sourire des enfants est la plus grande richesse que l’on peut retirer de cette aventure. – Solène

 

, 31 août 2015