Summer camp 2017 avec les Scouts !

La 3ème édition du summer camp s’est déroulée cet été à l’école primaire.
 
Pendant 2 semaines un groupe de Scouts et Guides de France originaire du Val d’Erdre près de Nantes est venu s’occuper de l’organisation d’un camp de vacances pour les élèves de l’école primaire. Au programme : des jeux, des découvertes culturelles, des activités sportives.
Retrouvez ci-dessous leurs témoignages :
 
Inès

Quand on commence ce genre d’aventure humaine, on a beau la préparer pendant un an, on ne sait jamais comment ça va se passer. Est-ce qu’ils vont aimer les activités ? Est-ce que ça va accrocher entre eux et nous ? Est-ce qu’ils seront encore là demain et après-demain… ?
Au final, on n’aurait pas pu rêver mieux. Ils étaient là, curieux, motivés, débordants de joie !
On a réussi à élaborer une journée type qui les stimulait : 3h de grands jeux et temps calmes le matin et 2h l’après-midi organisées autour de 3 ateliers de 30 minutes (manuel, sportif ou de logique). C’était génial de les voir investis malgré les difficultés qu’on pouvait parfois avoir sur le renouvellement des jeux.
Pour ma part, je garderai toujours en tête les rires et les sourires de chacun ainsi que les aux revoir où quelques larmes se sont échappées des deux côtés, signe du lien que nous avons réussi à construire ensemble.

20480014_812804935544492_7274157831012910159_n
 
Matthieu

C’était une expérience inoubliable ! Les enfants avaient une joie de vivre et une motivation incroyable. Nous avons organisé beaucoup de jeux importés de France comme la balle au prisonnier, 1,2,3 Soleil, l’épervier, une chasse au trésor ou encore des olympiades. Nous nous adaptions aussi à ce qu’ils voulaient faire car nous avons compris au fil des jours qu’il fallait aussi leur laisser une part de liberté pour faire par exemple du foot, du volley ou des bracelets. Ils ont été très réceptifs à ce que nous leur préparions. Les journées passaient à toute vitesse. Tout le monde était partant pour jouer ce qui nous motivait encore plus malgré notre fatigue ! Nous avons eu une moyenne de 30 enfants tout au long de notre expérience. Nous avions aussi quelques difficultés […] de traduction entre l’anglais et le khmer par exemple.
Cela restera pour moi une expérience enrichissante et pleine de souvenirs inoubliables.

 
20708354_815092108649108_4127989656301307250_n
 
Mélissa

Poser les bons mots pour décrire ce voyage à l’autre bout du monde reste encore très compliqué.
Notre objectif de départ et la mission pour laquelle nous avons travaillé pendant deux années était de réaliser un summer camp, une colo à domicile pour que les enfants aient des vacances sans partir. Nous avons donc organisé des grandes activités sportives, logiques, pédagogiques, artistiques, des jeux de rôles ou encore des jeux autour de l’interculturel (ne vous étonnez pas d’entendre des enfants chanter des comptines françaises au Cambodge !)
Le Cambodge est réputé pour être le « pays du sourire », cela n’aurait pas pu être mieux illustré qu’à l’école du Bayon où nous avons rencontré des enfants souriants, curieux, drôles, vraiment très drôles, investis, malins, courageux, et pleins d’énergie (parfois plus que nous…)
J’ai tout de suite compris que la barrière de la langue serait un frein dans nos échanges, je me suis donc donné pour objectif d’apprendre chacun de leur prénoms !
Ce summer camp, édition 2017 aura été, je l’espère, pour eux un moyen d’apprendre, de s’amuser, de découvrir mais aussi de faire découvrir leur culture. Cette expérience restera pour moi, un souvenir incroyable.

 
20621922_815092515315734_2150870525067564358_n
 
Emmanuelle

Difficile d’imaginer un endroit plus magique que l’école du Bayon : perdue au milieu des temples d’Angkor, entre la porte Sud et le temple du Bayon. C’est avec joie que nous entreprenions tous les jours les 10 kms de vélo pour s’y rendre et retrouver les enfants. Malgré la barrière de la langue nous avons échangés par divers moyens, les gestes, la peinture sur les mains, des cadeaux : bracelets ou couronnes de fleurs, les jeux, la danse.
Nous soutenons le projet extraordinaire de Mai, la fondatrice, que nous avons eu la chance de rencontrer : elle nous a fait le récit de son histoire et de la construction de l’école. C’est une belle leçon de vie, d’espoir que nous avons eu à l’autre bout du monde.
Le retour en France est difficile car nous avons passé 2 semaines intenses avec eux et nous sommes repartis à l’autre bout du monde, à 10 000 km de l’école et c’est avec espoir que j’envisage d’y retourner un jour pour revoir leur joie de vivre.

 
20621143_815092125315773_5745039613631036213_n

20728708_816365378521781_7887471054816165702_o
 
Merci aux scouts pour ces deux superbes semaines !

, 14 septembre 2017