Okoun ch’ran Marie !

Okoun ch’ran Sala Bayon ! (Merci beaucoup l’Ecole du Bayon !)

Un grand merci à l’école du Bayon de m’avoir accueillie pendant ces trois mois !

Le but de ma mission était de développer le projet santé au sein de l’école. J’ai ainsi eu l’occasion d’installer l’infirmerie et de former les professeurs aux premiers soins et à l’utilisation des médicaments de base présents dans l’infirmerie. J’ai aussi pu gérer les kits d’hygiène distribués tous les trois mois aux 230 enfants de l’école pour leur apprendre à se laver les mains et les dents régulièrement. Des soins dentaires et des consultations cardio ont été dispensés aux élèves qui en avaient besoin. J’ai également réalisé une analyse comparative de l’évolution pondérale de tous les élèves avant et après la mise en place de la Cantine d’Elodie et ai organisé une collecte de vêtements pour les élèves.

En dehors du projet santé, j’ai commencé à développer le projet éco-responsabilité visant à créer un potager dans l’école grâce à la mise en place de compost et ce avec le soutien technique d’une entreprise de compost à Fontainebleau.

A l’école de pâtisserie, les 15 filles ont pu être formées aux gestes de premiers secours et bénéficier d’un cours d’éducation sexuelle.

Ce fut une très riche expérience, m’apprenant l’art de dispenser des connaissances avec la barrière de la langue, de manier le rythme Khmer, d’appréhender mon métier d’une manière différente, de m’adapter à la durée de vie limitée d’un pansement chez un enfant, de partager des moments de complicité avec les enfants, de travailler à 8 dans un bureau sans se déconcentrer, de ne jamais résister lorsqu’il s’agit de gouter une part de gâteau fraichement cuisiné par les filles de l’école…

Et puis un grand merci à l’équipe du Bayon et aux volontaires-colocs, qui ont su égayer mon séjour à Siem Reap. Des personnes de qualité et investies dans le travail destiné à améliorer l’éducation des jeunes Khmers.

Je n’oublierais pas non plus les moments privilégiés avec les filles de l’école de pâtisserie. Elles sont dotées d’une belle motivation à réussir et cuisinent des gâteaux délicieux. Si vous avez l’occasion de vous rendre à Siem Reap, filez à l’école de pâtisserie déguster leurs gâteaux, ça vaut le détour !

, 25 juin 2015