Initiation à l’art pour les étudiantes en pâtisserie

Parce que la pâtisserie nécessite une bonne dose de créativité, nous avons accueilli Gilles, un artiste français qui a réalisé deux sculptures avec nos étudiantes pendant une semaine.

 

P1240307

Egalement parrain d’un élève de l’école du Bayon, Gilles est un jeune retraité qui a longtemps travaillé en ONG, notamment au Cambodge. Lorsqu’il a commencé la sculpture il y a un an et demi, il s’est découvert une véritable passion.
« Je réalise beaucoup de sculptures atypiques, avec des matériaux de récupération, j’aime donner une seconde vie aux objets. Mon slogan, c’est « je blesse le métal pour qu’il vive » ! »

 

Alors qu’il était en mission à Sisophon au Cambodge, il a été présenté à Ange, ancienne responsable de l’école du Bayon, et a découvert l’association. « J’ai alors proposé un projet avec les étudiantes, qui corresponde à la fois aux valeurs de l’association et à la culture cambodgienne ».

DSC01099

L’arbre, symbole du projet
Secondé par Samuel, bénévole de l’ONG, il a commencé à travailler avec les étudiantes en leur proposant de dessiner un arbre comme ceux du temple Ta Prohm : « Elles se sont appropriées le concept et ont commencé à travailler sur les feuilles ». Gilles et Samuel ont ensuite réuni des matériaux en métal pour la réalisation de la sculpture. Appelé « Le Fromager » par le sculpteur, l’arbre est désormais une pièce maîtresse du jardin de l’école de pâtisserie du Bayon.

 

Une seconde sculpture a été réalisée, sur laquelle les pâtissières en herbe ont laissé leur signature en peinture.

DSC01172

P1240355

Gilles gardera un très bon souvenir de cette expérience :  « C’était un challenge en 8-10 jours ! J’ai pris plaisir à aider des jeunes qui n’avaient pas forcément la fibre artistique. » Il se dit prêt à revenir, et pourquoi pas monter un projet avec les élèves de l’école primaire.

 

Merci à Gilles, Samuel et Mélanie qui ont travaillé sur ce projet!

 

, 24 novembre 2015