Focus sur les recommandations et leur mise en application

La rentrée de l’école primaire du Bayon sera cette année sous le signe du changement ! Après de grands travaux qui en ont remodelé les infrastructures, c’est au tour de l’organisation de l’école et des pratiques pédagogiques utilisées par les professeurs d’être revus. Nous nous baserons pour cela sur les recommandations formulées par Rodrigo et Anaïs.
Une des plus importantes est le recrutement d’un directeur à temps plein. Il faut en effet que l’école soit gérée sans discontinuer toute la semaine. Un nouveau directeur Dy Phorn a donc rejoint notre école dès le mois de septembre. Il sera désormais présent en permanence avec les élèves, et pourra encadrer et soutenir les enseignants. L’une de ses missions sera de mettre au point une nouvelle organisation claire et rigoureuse de la vie scolaire. Un surveillant général a également été nommé pour assurer la sécurité des enfants à l’école et la maintenance dans l’établissement.
41991230_744296632629172_2648642937725911040_n

Nous souhaitons que chaque élève fasse l’objet d’un suivi personnalisé. Pour cela, les cours de soutien seront remaniés. Ils seront désormais faits en petits groupes pour permettre à notre enseignante, Sophany, de pouvoir les suivre individuellement. Ils seront pédagogiquement différents des cours en classe entière et s’adapteront aux méthodes d’apprentissage convenant le mieux à chaque enfant. C’est un vrai travail de coordination entre la professeure de soutien et les professeurs de grade qui sera mis en place. Cela permettra aux enfants plus facilement et aux professeurs de choisir la bonne méthode à utiliser en fonction de l’élève.
Les enfants auront en plus accès à de nouveaux cours, grâce à une rationalisation de l’emploi du temps qui sera au plus près des exigences du Ministère de l’Education cambodgien. Cette dernière permettra aussi aux professeurs et au directeur de pouvoir échanger et travailler ensemble, en ayant davantage de temps en dehors de la classe. Les professeurs pourront mieux préparer leurs cours, mieux connaître les élèves et leurs besoins, et prévoir des temps de formation et de discussion pour partager les bonnes pratiques. Cet environnement coopératif sera bénéfique pour nos professeurs comme pour nos élèves.
Export-2

La construction de la bibliothèque cette année permet aussi de mettre en place, à partir de la rentrée, des cours de bibliothèque pour tous les grades. Les grades les plus grands auront également accès à des cours d’informatique. Ce sera l’occasion pour eux d’apprendre non seulement à utiliser un ordinateur mais aussi de renforcer les apprentissages des matières traditionnelles différemment. Nous renforcerons les cours d’art et de danse Apsara, optionnels jusqu’alors, en en donnant accès à tous les enfants toute l’année. Ces cours sont non seulement un moyen pour les enfants de découvrir tout un pan de leur culture, mais aussi de développer leur créativité, leur curiosité, leur capacité à exprimer leurs pensées et à créer ensemble avec leurs camarades.
De nombreux projets sont en cours de réalisation pour compléter cette réorganisation de l’école primaire. Nous voulons continuer à renforcer le programme de santé de l’école, en informant les enfants sur les règles de premiers secours, en mettant en place un suivi vaccinal et en continuant à travailler de concert avec d’autres ONG médicales pour leur fournir les soins dentaires et oculaires dont ils ont besoin.
Nous souhaitons renforcer encore le lien avec les familles de nos élèves pour leur donner une idée concrète de l’importance de scolariser leurs enfants. C’est essentiel car la plupart de nos parents d’élèves n’ont pas été à l’école. Cela passe bien sûr par beaucoup de communication, faite avec l’aide précieuse de notre assistante sociale, mais aussi par l’organisation d’événements festifs et positifs dans l’enceinte de l’école, où l’investissement des enfants dans leur scolarité est valorisé.
Même si en éducation le temps des changements est long, la plupart de ces projets verront le jour au cours de l’année scolaire à venir. Ils sont possibles grâce à tous les soutiens que nous recevons et à la mobilisation de toutes les équipes de l’ONG ! Merci !
, 17 septembre 2018