Projets :

De nouvelles gourmandises !

Avis aux gourmands, après 2 ans d’ouverture, nous avons changé le menu du coffee shop pour vous proposer encore plus de délicieux gâteaux, pâtisseries et autres douceurs !
 
Pendant 2 mois, nos équipes de choc ont travaillé pour concocter de nouvelles recettes, ainsi, vous pourrez maintenant goûter notre muesli avec des fruits frais et yaourt maison ou notre fameux «smoothie bowl». De nouvelles pâtisseries comme des tartes aux fruits et un cheese cake passion sont venues s’ajouter à la liste des gâteaux sans oublier les immanquables : croissants, chocolatines et tarte au citron meringuée. Il y en a pour tous les goûts et appétits avec des options très gourmandes et d’autres plus saines mais toute aussi appétissantes…OLYMPUS DIGITAL CAMERA
 
La grande nouveauté repose sur la diversification de la carte avec l’ajout d’offres sans gluten et vegan. Il y a désormais 3 gâteau gluten free au coffee shop, notre meilleure vente étant la « Mandise » (gâteau avec un coeur de pâte à tartiner vegan au chocolat) !18922745_1914296088827508_6736871933376136677_o
 
Nous avons également commencé la commercialisation de produits faits maison par nos pâtissières : pots de confitures (mangue/passion, banane/gingembre, pastèque/anis), beurre de cacahuète ainsi que de la pâte à tartiner au chocolat noir à emporter chez soi ou à offrir ! A cette occasion nous remercions Goûts Nomades : Babeth et Rochelle, venues de Singapour pour enseigner à notre chef pâtissière Sokhoeurn les secrets d’une confiture exquise. Merci !DSC09548
 
N’hésitez pas à suivre le compte Instagram et la page Facebook du coffee shop, vous y découvrirez des photos et vidéos de nos nouvelles pâtisseries et nos offres pour le petit déjeuner ! En plus d’être délicieux cela est aussi beau…. c’est le SEE FOOD DIET !
 
A bientôt !
 

, 26 juin 2017

Une année riche en découvertes !

L’année scolaire touche à sa fin pour nos jeunes étudiantes en pâtisserie. Vendredi, le groupe 2 suivra son dernier cours alors que le groupe 1 terminera sa dernière journée de stage. Le mois de Juillet sera consacré aux révisions, préparation aux entretiens et recherche d’emploi.
 
Cette année aura été riche en découvertes pour nos jeunes étudiantes : découverte de Siem Reap, de l’école, de la pâtisserie, cours d’anglais, de comptabilité, stages en hôtels… Parallèlement, l’équipe pédagogique a voulu développer au maximum l’ouverture d’esprit des étudiantes ainsi que leur culture à travers de nombreuses activités.
 
L’accent a particulièrement été mis cette année sur les problèmes environnementaux très préoccupants au Cambodge. Au travers de présentations et activités, nous avons voulu sensibiliser les élèves à l’importance du tri et recyclage :
– Participation à l’initiative Clean & Green up Temple Town 2016 : un grand ramassage des déchets dans la ville de Siem Reap.
– Réalisation d’un atelier chez notre partenaire Naga Earth pour apprendre à recycler le papier, les bouteilles et les sacs en plastique.
– Visite de l’ONG Rehash Trash qui permet de recycler le plastique pour en faire des objets : paniers, sets de table, pots à crayons etc. Les filles ont ainsi pu essayer le crochet du plastique et repartir avec un objet recyclé !
IMG_0725
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
 
Par ailleurs, nous avons souhaité permettre aux filles d’approfondir leurs connaissances de la culture khmère.
C’est pourquoi nous les avons emmené, le 8 Mars (journée de la femme), visiter le « cultural village » de Siem Reap. Elles ont ainsi assisté à des spectacles sur chaque région du Cambodge.
Les étudiantes ont aussi eu la chance d’aller voir un spectacle du fameux cirque Phare. Cette ONG cambodgienne formant les jeune aux métiers de l’art a monté plusieurs spectacles de cirque très reconnus au Cambodge dont, Sokha, spectacle qui met en scène la période des khmers rouges.
Puis, la semaine dernière, les étudiantes ont visité les ateliers d’Artisans d’Angkor, une entreprise sociale qui a pour but de mettre en valeur la culture khmère à travers l’artisanat local.OLYMPUS DIGITAL CAMERA
 
Enfin, pour compléter l’épanouissement personnel des jeunes filles, nous leur avons fait découvrir le Yoga. Activité très répandue au Cambodge, le yoga est à la fois un sport physique mais aussi un état d’esprit selon lequel l’esprit sain et le corps sain vont de pair.
Yoga class
 
Maintenant place aux révisions pour les étudiantes, bonne chance à elles !
 

Extension du coffee shop

Le coffee shop de l’école de pâtisserie a ouvert en 2014 pour aider au financement de la formation des jeunes filles en pâtisserie.

En 2 ans, celui-ci s’est développé pour devenir un endroit connu et apprécié de la population de Siem Reap. Mais le manque de place se fait sentir. En effet le coffee shop ne peut accueillir que 12 personnes alors que les groupes sont de plus en plus nombreux à venir gouter nos pâtisseries et le climat chaud et humide accélère la dégradation des peintures

Il faut agir ! Nous profitons de la semaine du water festival pour fermer le coffee shop afin de refaire les peintures, agrandir le toit et poser du carrelage pour protéger les murs. Puis le binôme Chloé et Tiphaine se transforme en décoratrices : changer le mobilier, construire une terrasse, acheter de la vaisselle etc. Mirasol, une artiste philippine, se lance dans une fresque murale qui représente à la fois l’école primaire et l’école de pâtisserie. Le résultat est bluffant ! Bravo et merci Mirasol !

15644634_10153899022307303_528996729_n

Dans le même temps, Chloé noue un partenariat avec un couple franco-belge qui viendra installer son tuktuk de bagels dans le jardin de l’école tous les dimanches afin de proposer des brunchs, c’est le retour des Chill Out Sunday : proposer aux habitants de Siem Reap de venir passer un bon moment au coffee shop le dimanche avec des jeux et de la musique.

Dans la soirée du Samedi 10 Décembre, toute l’équipe s’active pour installer le mobilier afin que le coffee shop soit prêt pour son événement «Open Brunch» du dimanche 11 Décembre !

L’événement est un succès, le temps est radieux et une centaine de personnes vient découvrir le nouveau coffee shop, ainsi que les délicieux bagels et gâteaux !

Merci à toute l’équipe pour leur travail ainsi qu’à la fondation Amber qui nous a soutenu dans ce projet !

IMG_1258
IMG_1255
IMG_1244
IMG_1235
IMG_1199
IMG_1198
IMG_1191
IMG_1182
IMG_1179
IMG_1169
IMG_1168
IMG_1161

, 20 décembre 2016

3ème promo de Bayon Pastry School !

Début septembre, nous avons accueilli 12 jeunes filles défavorisées pour une nouvelle année de formation en pâtisserie-boulangerie.

La sélection
Nous avons débuté en mars dernier le processus de recrutement de la nouvelle promotion. Après avoir diffusé des tracts dans des villages et auprès d’ONG, nous avons reçu plus de 50 candidatures. Les jeunes filles devaient remplir un formulaire portant sur leur situation familiale, leurs conditions de vie et leur parcours scolaire. Suite à une présélection, nous avons convoqué plus de 30 candidates à l’école de pâtisserie pour une session d’examens écrits (culture générale khmère, anglais, calcul) et un entretien de motivation. Enfin, notre équipe a procédé à des visites de familles afin de vérifier leurs conditions sociales et s’assurer que les parents sont favorables à ce que leur fille suive la formation. En effet, la plupart de nos étudiantes quittent leur famille pour la première fois, ce qui peut être difficile à accepter pour les parents.
13296287_10209175824090287_1782654323_n
La session d’examens écrits
IMG_1903
IMG_1858
Visite des familles des jeunes filles

La rentrée
Afin de diminuer les écarts de niveaux entre les étudiantes avant le début de la formation, nous avons organisé une semaine de rattrapage lors de laquelle 5 étudiantes ont pu recevoir des cours particuliers avec Margaux, notre coordinatrice d’éducation et professeur des cours complémentaires.

La période 1 de la formation se déroule de septembre à fin octobre et comprend les premiers cours de pâtisserie théorique et pratique, d’Anglais et de mathématiques. Les apprenties pâtissières découvrent alors un tout nouvel environnement et les professeurs doivent commencer par les bases : vocabulaire du matériel et des ingrédients en cours de pâtisserie, cours d’Anglais… Margaux, notre professeur témoigne :

La première période est passée à toute vitesse et les étudiantes ont déjà bien progressé. Ce n’est pas toujours facile de communiquer avec elles, car leur niveau d’anglais est assez bas et mon niveau de Khmer quasi inexistant – mais un jeune étudiant Khmer est là pour m’assister pendant les cours. J’essaye de rendre l’apprentissage ludique et dynamique – certaines d’entre elles ont quitté les bancs de l’école depuis plusieurs années et ce n’est pas facile pour elles de s’y remettre. Mais petit à petit on instaure ensemble une atmosphère de travail agréable et productive. C’est très satisfaisant de les voir progresser, elles sont très studieuses et ont une réelle envie d’apprendre. Elles sont curieuses et ont toujours le mot pour rire, c’est un vrai plaisir de passer du temps avec elles

Trois mois après le début de la formation, nous constatons déjà de grands progrès chez les étudiantes ! Notre équipe a eu le plaisir de jouer les jurés lors des premiers examens de pâtisserie et nous pouvons dire que les étudiantes nous ont gâtés !

IMG_9927
IMG_9932

Le premier stage
Le 24 octobre, 6 étudiantes ont débuté leur premier stage dans de grands hôtels de Siem Reap : Le Meridien, Sokha Hotel, Somadeyi, Victoria Hotel, Tara Hotel et Sofitel. Cette première immersion de 6 semaines a pour objectif de faire découvrir aux étudiantes un environnement professionnel différent de celui de l’école, les règles d’hygiène, le travail en équipe !

Vous souhaitez soutenir notre formation professionnelle ?
Faites un don ou parrainez une étudiante en pâtisserie !

Dans les coulisses d’un nouveau projet à Bayon Pastry School!

Riana, 22 ans, nous raconte son expérience au sein de notre école de pâtisserie et vous présente le beau projet dont elle était en charge.
 

Je suis étudiante en Master de Management à NEOMA Business School – Rouen. Depuis que je suis entrée dans cette école, j’ai toujours eu à cœur de respecter deux principes. Le premier est de trouver ce qui me passionne vraiment et choisir mes stages en conséquence. Le second est de continuer à m’engager pour le développement de l’éducation accessible à tous, car je mesure la chance que j’ai d’avoir pu poursuivre mes études jusque-là. Lorsque l’on m’a parlée de l’Ecole du Bayon et de Bayon Pastry School, cela m’a immédiatement intéressée. Je venais de terminer mon stage chez Danone dans lequel j’avais développé une vraie addiction aux desserts et je cherchais à effectuer une mission pour une ONG dans le domaine de l’éducation. Travailler pour une école de pâtisserie ? Mission acceptée !
 
Au sein de Bayon Pastry School, j’étais chargée de l’édition d’un livre de recettes dont le profit des ventes servira à financer la formation. Il s’agit à la fois de définir le projet (ses étapes, son budget, son planning…) et de développer le contenu du livre. Notre objectif est de réaliser un beau livre de pâtisserie qui conte également l’histoire de l’école pour que celui-ci puisse être lu même sans intention de cuisiner !
 
Pour cela, il fallait que l’on se démarque des autres livres de recettes avec un storytelling fort. Et pourquoi ne pas se plonger dans la vie d’une étudiante qui intègre l’école de pâtisserie ? C’est en tout cas l’histoire que j’ai décidé de raconter. Tout au long du livre, nous suivons le parcours d’une jeune fille, de son intégration à l’école jusqu’à son diplôme, en passant par ses premiers pas dans le monde professionnel, ses moments de doute et de réussite ! L’histoire est inspirée des témoignages que j’ai reçus des étudiantes de la promotion 2015-2016, dont on peut retrouver des extraits au fil de la lecture. Chaque chapitre contient des recettes en lien avec ce que l’étudiante narratrice vit. Ainsi, nous invitons le lecteur à se mettre dans sa peau, à réellement vivre cette expérience ! Toutefois, le voyage ne serait pas complet sans quelques pages sur la culture culinaire cambodgienne et ses traditions ! On en retrouve entre quelques chapitres, pour s’évader un peu plus encore… La recette d’un invité « spécial » se cachera également dans le livre. Pour en savoir plus, rendez-vous à la parution du livre !
 
Cette expérience restera une aventure inoubliable et un temps fort de mes études. J’ai eu l’opportunité de gérer ce projet avec beaucoup d’autonomie, dans un pays que je ne connaissais pas. Je pense qu’il n’y a pas mieux pour découvrir et comprendre la façon dont les Cambodgiens travaillent ! Le projet a également un incroyable potentiel créatif. Ecrire un livre était un rêve de petite fille pour moi. Réfléchir à la ligne éditoriale, écrire les chapitres, mettre en avant mes idées… Je pense que je ne me suis jamais autant épanouie… et amusée ! Raconter l’histoire d’une étudiante avait également un énorme avantage : j’ai pu passer du temps avec les étudiantes, connaître leur histoire et créer des liens avec elles. C’est ce qui contribuait à me donner le sourire tous les jours ! Sans parler de toute l’équipe qui m’a soutenue, m’a racontée l’histoire de l’ONG et inculquée ses valeurs. Je garde en mémoire beaucoup de moments de partage, de rires et de gourmandise bien sûr !
 
Un grand merci à toute l’équipe de l’Ecole du Bayon pour ces 3 mois formidables ! Il me tarde d’avoir le livre entre les mains, ainsi qu’une bonne tarte passion chocolat !

 
Nous remercions Riana pour l’enthousiasme, la créativité et le professionnalisme dont elle a fait preuve en mettant en place ce projet ! Nous regrettons qu’elle n’ait pas pu rester avec nous plus longtemps !
 
La préface de ce livre ainsi qu’une recette seront rédigées par un grand chef français impliqué lui aussi dans le domaine de l’éducation pour tous ! Un grand merci à ce chef dont nous gardons le nom encore un peu secret !
 
Enfin, nous tenons à remercier les fondations Natan et Pasquier qui financent ce projet et nous permettront de réaliser un très beau livre !
 
Le livre de recettes est en cours de réalisation et sera mis en vente courant 2017. Restez connectés !
 

, 26 septembre 2016